home Construction / Rénovation Les pieds exposés une grande variété de risques professionnels

Les pieds exposés une grande variété de risques professionnels

Selon les chiffres de la médecine du travail, 7% de l’ensemble des accidents du travail concernent des blessures aux pieds. Or, beaucoup de ces accidents nécessitent une longue période de rééducation pour la victime, avec parfois des séquelles qui ne pourront pas être éliminées.

Quels sont les types d’accident susceptibles de concerner les pieds ? En réalité, la palette de lésions est assez large : cela va de la fracture en raison de la chute d’un objet sur le pied à la plaie en passant par la brûlure ou la lacération. Or, d’un point de vue médical, le pied est une partie du corps très complexe à traiter, ce qui explique les suites médicales parfois longues qui suivent l’accident.

Le port de chaussures de sécurité rendu obligatoire pour de nombreux métiers

L’employeur a l’obligation de prendre en compte les risques auxquels sont exposés les salariés dans le cadre de leur travail. De ce fait, si un poste expose le salarié à un risque de blessure au pied, la loi impose le port de chaussures de sécurité. Dès lors, le fait de ne pas porter ces chaussures dans ce contexte peut être sanctionné.

Si la loi l’impose, c’est bel et bien parce que le port des chaussures de sécurité est le seul moyen réellement efficace de lutter contre les risques de blessure. En effet, on ne peut pas se fier uniquement à la vigilance des salariés. Comme dans toutes les activités humaines, le risque de se tromper, d’aller trop vite ou bien d’être distrait, est bien présent et ne saurait être éliminé.

Les caractéristiques des chaussures de sécurité

Les catégories de chaussures de sécurité se sont adaptées en fonction des spécificités de chaque activité (voir les offres sur le site Modyf.fr). Il existe ainsi huit normes officielles selon les caractéristiques de protection recherchées. Sont pris en compte différents critères : la présence ou non d’un embout de protection, la résistance de cet embout de protection en fonction des chocs et du niveau de pression, la résistance à la chaleur de la semelle, la résistance aux substances toxiques de la semelle, et l’imperméabilité de la chaussure.

Ainsi, le choix du type de chaussures adapté au métier dépend de l’analyse des risques inhérents au poste du salarié. Dans tous les cas, la qualité du modèle sera certifiée par ces différentes normes.

Enfin, on peut préciser que le port des chaussures de sécurité ne doit plus être considéré comme antinomique avec la mode puisque de plus en plus de grandes marques se sont mises à proposer des modèles de chaussures de sécurité, permettant ainsi de mêler utilité et plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *