home Isolation Quels matériaux pour une isolation optimale de sa maison ?

Quels matériaux pour une isolation optimale de sa maison ?

L’isolation optimale garantit la réduction de l’effet de l’environnement. Pour atteindre cet objectif, vous devez revoir à la baisse votre consommation énergétique de 4240 kwh/an, soit une estimation de 339 dollars/an. Vous réaliserez ainsi une économie de 25 kilos du dioxyde de carbone par an. Dans cet article, des informations seront communiquées au sujet des principes propres à l’isolation. Avant de rentrer dans le vif du sujet, cherchons à répondre à la question suivante : quelle est l’utilité d’une isolation ?

La définition de l’isolation

En effet, une isolation peut être considérée comme le chandail d’une maison. Il est fait de laine. Son coupe-vent constitue les différents éléments d’étanchéité. Ce sont le pare-air et le pare-vapeur. La combinaison du chandail en laine d’une maison et le coupe-vent c’est-à-dire celle de l’isolation et de l’étanchéité qui rend plus performante l’alimentation en énergie d’un logement. On comprend par là qu’il y a une complémentarité entre ces deux éléments que sont l’isolation et l’étanchéité. Pour bien assumer son rôle, l’isolant doit garder et conserver l’air ou tout autre gaz et ne doit pas être à l’abri de l’eau et de l’humidité. Pour bien comprendre le mécanisme de l’isolation, il faut savoir comment s’effectue le déplacement de la chaleur dans une maison. En effet, il faut savoir que le déplacement de la chaleur suit toujours le sens chaud-froid. Elle est source de trois (03) modes de transfert que sont la conduction, la convection et le rayonnement.

Tout savoir sur les modes de transfert de la chaleur

Notez que la conduction fonctionne à base du principe d’une marmite mise sur une cuisinière électrique : il y a une émission de la chaleur via les surfaces en contact direct. La convection n’est qu’un déplacement de l’air. Ce phénomène se produit au niveau des surfaces extérieures et intérieures des parois à savoir les murs, les toitures et les planchers. Enfin, le rayonnement a pour but la transmission de la chaleur sous forme d’infrarouge. Ainsi, un mur ou un plancher ayant emmagasiné suffisamment de la chaleur, émettra des rayons vers la chambre et les personnes qui s’y trouvent. Les deux tiers (2/3) des déperditions calorifiques dépendent des pertes causées par le rayonnement. Les trois (03) principes du déplacement de la chaleur sont mis en branle à chaque fois qu’il se produit le phénomène d’échange de chaleur. Si cet article a été pour vous une source d’inspiration et que si vous avez l’intention de vous engager dans des travaux d’isolation, contactez un expert du domaine. Ce dernier sera en mesure de vous informer au sujet des éléments dont vous pouvez vous servir pour réaliser ces travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *