home Construction / Rénovation, Rénovation Tout savoir sur les « primes énergies »

Tout savoir sur les « primes énergies »

Désormais, sachez qu’il est parfaitement possible de couvrir le coût de vos travaux de rénovation énergétique grâce entre autres à la fameuse « prime énergie ». Facilement accessible, cette aide financière s’adresse aux particuliers.

maison verte

En quoi consiste la prime énergie ?

Également connues sous l’appellation CEE ou Certificat d’Économie d’Énergie, la prime énergie est une subvention attribuée à ceux qui réalisent des projets de rénovation visant à réduire leur consommation énergétique. Il s’agit d’une rémunération que les acteurs du secteur de l’énergie ou de grandes enseignes versent à toutes les personnes qui prennent part à l’initiative du protocole de Kyoto. Pour rappel, celle-ci souhaite réduire les dégâts causés par la production et la consommation de l’énergie à l’échelle planétaire. Ainsi, en utilisant moins d’énergie, les ménages contribuent significativement au bien-être de la planète.

Le calcul du montant de votre prime énergie est évalué selon quelques critères tels que votre situation géographique et le type des travaux que vous souhaitez réaliser comme l’installation d’une isolation, d’un nouveau système de chauffage performant, etc. Il prend également en considération l’ensemble des caractéristiques techniques de l’opération. Avec ces informations, on peut déterminer en kWh cumac la quantité d’énergie que vous allez économiser avec les travaux effectués. C’est donc le résultat d’une formule plus ou moins compliquée. C’est une des raisons pour laquelle les sites qui proposent ces subventions mettent à la disposition de leurs clients un simulateur de prime en ligne.

Les critères d’éligibilité à la prime énergie

Comme toute autre aide financière, la prime énergie comporte des conditions d’éligibilité déjà prédéfinies par les textes législatifs. Selon le principe de l’éco conditionnalité, les porteurs d’un projet de rénovation énergétique ne peuvent bénéficier d’une prime énergie qu’à certaines conditions. Il faut entre autres que les travaux soient effectués par des artisans qui détiennent une certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) toujours en vigueur au cours de l’opération. Le logement doit également avoir été construit depuis plus de deux ans.

Les différents travaux concernés par la prime énergie

Selon la réglementation actuelle, seules 3 grandes familles de travaux sont éligibles pour une demande de prime énergie. En tête de la liste s’affichent les rénovations énergétiques à partir des énergies renouvelables. Comme exemple : l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique, d’une pompe à chaleur aérothermie, etc. Par ailleurs, l’utilisation des systèmes de chauffage et de régulation est également concernée par cette mesure de financement. A titre d’illustration, on peut mentionner la chaudière à granulés de bois, le ballon thermodynamique, la régulation par sonde de température, etc. Dans la dernière catégorie se trouvent les travaux d’isolation tels que l’isolation de toiture, l’isolation des murs, l’isolation thermique par l’extérieur, etc. En suivant ce lien, vous pouvez découvrir toute une gamme de produits d’isolation écologique, spécialement conçus pour s’adapter à vos projets de rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *